Accueil Gestion de comptes La différence entre un bon et un mauvais crédit

La différence entre un bon et un mauvais crédit

1100
5
PARTAGER

Aujourd’hui, l’accès au crédit n’a jamais été aussi simple. Crédit revolving avec des taux frisant ceux de la TVA, crédit à la consommation en banque, crédit étudiant, crédit immobilier (un peu plus difficile à avoir celui-ci !)… Bref, vous l’aurez compris, aujourd’hui on tente de vous faire vivre à crédit et ce n’est pas une bonne chose, en voici les raisons.

Qu’est-ce qu’un crédit ?

Contracter un emprunt, c’est obtenir une certaine somme d’argent tout de suite et la rembourser en plusieurs fois sur une durée définie avec un taux d’intérêts. Ce taux d’intérêt varie en fonction du type de crédit mais aussi de la durée de celui-ci. Les taux d’intérêt peuvent varier de 0% à 30%… C’est énorme !

Le piège du calcul des intérêts

Il faut savoir que le calcul des intérêts n’est pas fait sur la somme totale mais sur la somme restante à payer & mensuellement. Cela vous parait flou ? Vous allez voir, c’est en fait très simple !

Monsieur Bertrand a besoin de 10 000€ pour s’acheter une nouvelle voiture, il emprunte donc 10 000€ à un taux de 10% sur cinq ans. Pour lui, emprunter à 10% revient à payer 10% de 10 000€ sur toute la période soit 1000€ d’intérêts. C’est tout à fait faux, le calcul des intérêts est bien plus fourbe. Ci-dessous un tableau pour que vous puissiez mieux comprendre :

Exemple de mauvais crédit
Exemple d’un emprunt très cher pour acheter une voiture.

 

En somme, Monsieur Bertrand aura payé 2 748€ d’intérêts (et ce, sans prendre en compte l’assurance). Vous commencez à comprendre pourquoi un crédit peut être fourbe ?

Le crédit c’est le mal : c’est faux !

Mais alors si je veux m’enrichir il ne faut absolument pas que j’emprunte ? A cette question, je répondrai oui et non.

Il faut éviter les crédit à la consommation

Acheter un bien qui perd de la valeur a crédit est le pire calcul que vous puissiez faire. Ainsi contracter un emprunt pour une voiture, de l’électro-ménager ou tout autre bien de consommation c’est payer votre bien extrêmement cher. Non seulement vous paierez les intérêts, mais surtout votre bien va perdre de la valeur au fil du temps et parfois même, vous pourrez vous retrouver à payer le crédit de quelque chose que vous aurez acheté et qui sera déjà jeté à la poubelle….

Le crédit peut vous faire gagner de l’argent

Un crédit doit être contracté uniquement si vous pouvez gagner de l’argent grâce à ce dernier. C’est ce qu’on appelle l’effet de levier.

Par exemple, Monsieur Dupuis envisage l’achat d’un appartement qu’il veut mettre en location. Cet appartement coûte 100 000€, il emprunte sur 30 ans à un taux de 4%. Je vous passe les détails du tableau d’amortissement mais en 30 ans il aura donc dépensé :

100 000 € pour le remboursement du capital du crédit
71 869 € pour le remboursement des intérêts

En contre-partie, Monsieur Dupuis a, pendant tout ce temps, loué son appartement. Ces loyers lui ont rapporté mensuellement (je ne tiens pas compte de l’inflation ou des impôts pour simplifier les choses) : 400€

En 30 ans, Monsieur Dupuis a gagné 144 000€ grâce à ces loyers.

En somme, Monsieur Dupuis a payé 171 869€ son appartement et pour l’instant il en a retiré 144 000€ de bénéfice. Il a donc payé son appartement 27 869€. Cependant, le bien immobilier lui appartient et n’a pas perdu (ni pris) de valeur en 30 ans, il cote donc toujours à 100 000€. Monsieur Dupuis décide alors de revendre cet appartement 100 000€, qu’il empoche et dépose sur un compte.

Bilan de l’opération : Coût de l’appartement – vente de l’appartement = 100 000 – 27 869 = 72 131 €

Grâce à son emprunt, Monsieur Dupuis a pu gagner en 30 ans 72 131 €, chose qu’il n’aurait pas pu faire sans emprunter

Nb : j’ai volontairement exclu l’inflation, l’augmentation des loyers, les impots, les réparations et toute autres charges simplement dans le but de simplifier le calcul.

Dans quel cas de figure doit-on emprunter pour gagner de l’argent ?

Vous pouvez emprunter, c’est même un formidable levier pour s’enrichir. Il faut simplement garder des choses simples à l’esprit :

  • N’emprunter que pour acheter un actif, c’est à dire quelque chose qui vous rapporte de l’argent ou qui prend de la valeur.
  • Avant de contracter un crédit, regarder combien vous coûte celui-ci au total
  • Si vous pouvez emprunter à un taux moins élevé que l’inflation, vous gagnez de l’argent

 

5 Commentaires

  1. Clair et précis, ce petit rappel pour savoir quand il est pertinent d’emprunter et quand il ne l’est pas est tout à fait pertinent. Merci !

  2. Pour ma part, j’utilise le crédit uniquement que pour mes investissements en immobilier que sont remboursés par mes locataires.

    Rappelez-vous cette définition d’un actif et d’un passif: un actif met de l’argent dans vos poches tandis qu’un passif fait sortir de l’argent de vos poches.

    Emprunter pour investir en bourse représente selon moi un jeu dangereux et inutile. Avec une bonne méthode d’investissement à long terme comme celle enseignée sur mon blog, les rendements à long terme seront amplement suffisants pour ne pas avoir recours à l’effet de levier.

    L’investissement en bourse n’est pas un sprint mais bien un marathon, et pour gagner, il faut d’abord s’assurer de terminer la course.

    Martin
    http://www.investir-a-la-bourse.com

  3. Bonjour,

    Tu ne parles que du crédit bénéfique qui est à la portée de presque tout le monde (du moment que la banque suive).
    Il existe une autre façon de gagner de l’argent avec un crédit. Cette méthode remet en question les affirmations des pseudos-économistes tels Martin (suivez un cours d’économie pour apprendre la VRAIE définition d’un actif et d’un passif). Elle résulte en revanche d’une simple constatation mathématique un crédit rapporte de l’agent si son coût est inférieur à ce que vous pouvez tirer de la somme empruntée.
    Ainsi n’en déplaise à Martin si vous gagnez plus en bourse que le coût de l’emprunt vous gagnerez de l’argent (réciproquement si Martin ne trouve pas de locataire pour ses biens immobiliers et que dans le même temps les prix de l’immobilier baissent il va perdre beaucoup d’argent).
    Plus fort certains gagnet de l’argent avec des emprunts finançant des biens de consommation c’est le principe des crédits Lombards. Evidemment ce n’est pas à la portée du premier quidam venu mais il faut de croire qu’un emprunt n’est rentable que pour profiter de l’effet de levier

    • Bonjour Didier,

      Merci pour ton commentaire. Je pense que ce que Martin voulait mettre en relief, c’est simplement le fait qu’emprunter pour investir en bourse lui paraît plus risqué.

      Je nuancerai la chose en disant qu’emprunter pour investir en bourse ou en immobilier c’est exactement la même chose. Cela dépend surtout du domaine de compétence de chacun et de son aversion au risque. Finalement, un investissement locatif peut être tout aussi risqué comme tu l’as si bien dit.

      Concernant les crédits lombards, c’est effectivement un moyen de se prémunir des risques. Cependant il faut garder à l’esprit qu’investir dans un PEA grâce à un crédit, même si on pratique le nantissement du PEA, est plus difficile qu’investir dans un bien immobilier. En effet, lorsque l’on pratique l’investissement locatif, on touche directement les loyers pour rembourser le crédit. A l’inverse, investir dans un PEA signifie bloquer son argent pour 5 à 8 ans avant de pouvoir toucher ne serait-ce qu’un seul denier. Certes il est tout à fait possible d’investir en bourse sans passer par un compte bloqué, mais encore une fois la bourse est très cyclique et de fait, il faudra parfois garder la majorité de ses positions en attendant qu’elles remontent. Par conséquent il en résultera un manque de trésorerie pour rembourser les mensualités.

      Cordialement,

      Maxime

  4. Billet intéressant ! Un crédit qui permet de gagner plus d’argent est toujours bon. Il faut, par contre, faire attention aux prêts à la consommation qui souvent financent des achats futiles.

Laissez un commentaire