Accueil Vie du blog & humeur Comment fonctionne le viager ?

Comment fonctionne le viager ?

161
0
PARTAGER

Le viager vous permet d’obtenir la nue propriété d’un bien en échange d’un capital de départ et d’une rente viagère (comprendre une rente que vous devrez payer jusqu’au décès de l’usufruitier). Comment fonctionne exactement le viager ?

Même s’il existe plusieurs types de viagers, nous aborderons ici le viager occupé car il est le plus répandu.

Fonctionnement du viager

L’achat en viager consiste donc pour l’acquéreur à acheter un bien immobilier sans avoir à verser la totalité de sa valeur. Pour le vendeur en revanche, cela permet de toucher un capital lors de la vente mais aussi une rente à vie et la jouissance de son bien. Cette rente sera donc payée par l’acquéreur jusqu’au décès du vendeur.

Le prix de départ est un calcul réalisé entre la valeur vénale du bien et l’espérance de vie du vendeur, c’est ce que l’on appelle le bouquet.

Quels sont les avantages de l’achat en viager ?

Avantages pour le vendeur

  • Le bénéfice d’une rente viagère à vie
  • Le droit d’usage et d’habitation
  • l’usufruit, lui permettant alors de mettre en location le bien par exemple

Avantages pour l’acquéreur

  • L’achat en viager permet l’acquisition d’un bien décoté par l’utilisation du bouquet
  • A l’inverse de l’emprunt immobilier classique, la rente viagère n’est pas impactée par les taux d’intérêts
  • L’acquéreur peut tout à fait revendre le bien après démembrement.

Quels sont les inconvénients ?

Des inconvénients existent cependant et sont assez importants pour qu’on doivent les souligner

Inconvénients pour le vendeur

  • Le contrat de vente doit être bien rédigé, notamment pour les clauses de répartition des charges et de l’usufruit (droit de mise en location etc..)

Inconvénients pour l’acheteur

  • Ce dernier ne pourra pas jouir du bien mais devra tout de même payer les charges. Charges qui peuvent parfois s’avérer très lourdes (rénovations etc..)
  • La durée de vie du vendeur peut aussi être économiquement non viable et l’on peut se retrouver à payer une rente viagère pendant des années supplémentaires, le total de l’opération dépassant alors la valeur vénale du bien.

Laissez un commentaire