Accueil Bourse Investir dans des sociétés à fort potentiel avec le PEA-PME

Investir dans des sociétés à fort potentiel avec le PEA-PME

945
1
PARTAGER

Aujourd’hui, je vous propose un article de David, un blogueur passionné de finances personnelles. Il fait le récit de ses découvertes, et tente de simplifier l’investissement pour le plus grand nombre, sur son site Etre Un Renard.

Fait numéro 1 :

Les investisseurs veulent du rendement.

Fait numéro 2 :

Les investisseurs veulent investir dans des sociétés à taille humaine.

Mais, comment faire les DEUX ?

C’est à partir de ce moment-là que vous pourrez être très fier de vous…

…car vous serez inarrêtable dans votre quête pour devenir rentier (vous aurez du rendement + des parts dans des sociétés de l’économie réelle).

Aujourd’hui, je vais vous présenter quelque chose qui vous permet exactement de faire cela : le Plan Epargne Actions pour les Petites et Moyenne Entreprises (PEA-PME).

Investir dans des sociétés à fort potentiel

Tout commence par une volonté de faire naître des fleurons français, en leur donnant un accès facile à des milliards d’euros de financement

Bercy l’annonçait dès la création de ce plan d’épargne, en 2013 : « L’objectif est de proposer 1,5 milliard d’euros de financement privé aux PME françaises ».

Comment arriver à un tel résultat ?

En ré-utilisant le très populaire modèle du Plan Epargne en Actions permettant une défiscalisation des dividendes et plus-values boursières, et en l’adaptant spécifiquement aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Le résultat, c’est un nouveau support d’investissement qui permet de placer son argent dans des entreprises françaises, tout en défiscalisant son investissement jusqu’à 75 000 euros.

On peut y loger des actions, des obligations, et des trackers, sous certaines conditions. Naturellement, les grands courtiers proposent d’ouvrir ce produit : vous le trouvez chez Binck, Fortunéo par exemple.

Leurs offres sont agressives, les deux offrants une gratuité des frais de courtage jusqu’à un certain montant : c’est donc une bonne manière de s’y essayer, sans devoir payer des frais boursiers.

L’ensemble des actions éligibles au PEA-PME est listée sur le site de l’association PME Finance.

L’intérêt d’un PEA-PME réside dans la diversification sectorielle, dans la fiscalité avantageuse et peut offrir un rendement au-dessus de la moyenne

1. Se diversifier vers des secteurs très spécialisés en forte croissance

Tout d’abord, le PEA-PME permet d’investir facilement dans des secteurs qui n’ont pas encore atteint leur taille critique, et sont souvent très spécialisés : on y trouve des agences de publicité et de marketing web (1000Mercis.com), des spécialistes de la santé (Biosynex), et même des fabricants de câbles fibre optique (Ekinops).

1000 mercis

Une telle diversification sectorielle vous offre la possibilité de bien lisser votre investissement, et de miser sur des secteurs porteurs comme celui des nouvelles technologies.

Par exemple, 1000mercis est une agence web française en pleine croissance et il y a fort à parier que ces services seront de plus en plus demandés à mesure qu’Internet prend de l’ampleur.

Voici par exemple son cours de bourse depuis 2006 :

Cours bourse 1000 mercis

Une belle progression avec une valorisation qui a presque doublé en 5 ans.

2. Une enveloppe permettant de défiscaliser jusqu’à 75 000 euros, taxés à seulement 15,5 % après 5 années de détention

Ensuite, le PEA-PME permet d’acheter des actions d’entreprises françaises de taille moyenne, selon la fiscalité suivante :

Fiscalité PEA PME

Il est alors particulièrement avantageux de posséder un plan de ce type, surtout si vous le possédez plus de 5 années consécutives : vous ne payez alors que 15,5 % de cotisations sociales sur vos plus-values.

Si vous êtes dirigeant de PME, c’est l’idéal : vous y mettez les actions de votre société à l’intérieur, et bénéficiez d’une fiscalité vraiment allégée sur vos dividendes et plus-values après 5 années de détention.

3. Des rendements possibles supérieurs à la moyenne, si vous savez ce que vous faites

Les PME étant des sociétés beaucoup plus soumises aux aléas du marché, car ayant moins de marge de manœuvre financière, investir dans l’une d’entre elles peut se révéler être plus risqué qu’une grosse capitalisation du CAC40.

En conséquence, le rendement espéré peut être très élevé.

C’est le cas notamment d’une société qui a connu une croissance incroyable : Genfit.

Genfit

Société biopharmaceutique, elle a récemment annoncé avoir trouvé un traitement d’une maladie grave du foie (maladie nommée NASH).

Dès l’annonce de la découverte d’un traitement, le cours de bourse a atteint des sommets (70 euros)…

Cours de bourse Genfit

…permettant à bon nombre d’investisseurs en PEA-PME d’empocher de belles plus-values.

Le pari était extrêmement risqué, et en conséquence le retour sur investissement fut conséquent.

En revanche, une stratégie d’achat d’actions pour leur dividende sur le PEA-PME est compliquée : la plupart des entreprises n’ayant pas encore atteint la phrase critique, elles ne peuvent assurer un dividende récurrent.

Je recommande donc de limiter l’investissement à des entreprises à réel gros potentiel de croissance ou qui sont susceptibles d’être rachetés par plus gros qu’eux.

Ce fut presque le cas avec l’entreprise Mr Bricolage, pour lequel le Britannique Kingfisher a tenté  de racheter l’enseigne. Ce sont des opportunités comme celle-ci sur lesquelles il faut miser.

Conclusion

Ainsi, le PEA-PME apparaît comme un véritable outil de soutien au financement d’entreprises de taille moyenne. Il leur permet de se financer auprès des investisseurs privés afin de renforcer leurs parts de marché et accélérer leur croissance. En revanche, de par la nature un peu plus spéculative des PME qui n’ont généralement pas atteint une taille critique, la seule source de revenus viable est une montée du cours de l’action ou un rachat.

À propos de l’auteur

David Sertillange est un passionné d’investissement. Il publie sur son site personnel Etre Un Renard le récit de ce qu’il apprend sur l’investissement. Son but : expliquer comment investir et s’enrichir simplement. Il a notamment publié un guide massif offrant une méthode clé en main pour diversifier ses investissements.

1 COMMENTAIRE

  1. Un grand merci à Maxime pour m’avoir donné la chance d’écrire un article invité sur son blog.

    Le PEA-PME n’a pas encore connu de véritable envolée dans sa collecte, et c’est peut-être l’occasion d’aller chercher du rendement en allant contre le marché (l’exemple de Genfit le montre).

    Je reste bien entendu disponible pour échanger en commentaires sur les points évoqués dans l’article.

    David

Laissez un commentaire