Accueil Bourse Pourquoi j’ai investi sur ubisoft dans mon PEA ?

Pourquoi j’ai investi sur ubisoft dans mon PEA ?

1964
4
PARTAGER

J’ai récemment investi sur Ubisoft, je vais vous expliquer pourquoi je pense que ces actions sont un bon achat dans le cadre de mon PEA. Pour commencer, je dois vous dire qu’étant plus jeune j’ai énormément joué aux jeux vidéo, aujourd’hui encore il m’arrive parfois d’allumer la console et de me faire une petite partie.

Le marché actuel des consoles de salon

Côté parc de consoles

Les consoles de jeux vidéo, dites next-gen, sont sorties en fin d’année dernière. Lors d’un lancement de consoles, celles-ci sont rarement accompagnées de bons jeux (phase de lancement de produit). Mais surtout, elles se retrouvent en concurrence avec les anciennes génération (phase de maturité, voir de vache à lait génératrices de cashflow). En effet, les développeurs préfèrent continuer d’exploiter au maximum une console qu’ils connaissent bien, qui va toucher beaucoup de monde (puisque beaucoup de clients en sont déjà équipés) et donc les coûts de développement sont réduits puisque les investissements ont déjà été faits.

Côté jeux

Les gros blockbusters sont sortis sur les mêmes périodes (Noel 2013) pour optimiser les ventes. Il existe un marché spécifique sur les jeux vidéos, celui des GTA-like. Qu’est-ce qu’un GTA like ? C’est un jeu inspiré de la licence Grand Theft Auto. Cette licence est l’une des plus vendues de tous les temps sur les consoles de salon. Seulement voilà, un GTA sort tous les 3-4 ans et le dernier est sorti en fin d’année dernière.

Mon avis sur le marché

Le marché est pour moi dans l’attente. Les acquéreurs des consoles next-gen n’ont pas de bons jeux à se mettre sous la main et encore moins de GTA-like. Autant dire qu’ils ont eu le temps d’économiser et son prêts à investir dans un vrai bon jeu. Le marché des jeux vidéo va donc subir une nouvelle croissance dans les années avenir, voilà pourquoi j’ai choisi de tabler dessus et ai investi sur Ubisoft.

Etre investi sur Ubisoft c’est connaître la société

La société ubisoft

Ubisoft est le troisième développeur mondial de jeux vidéos, c’est une société française (Oui oui, on a aussi des perles dans les entreprises françaises) dont le siège est basé à Rennes. La société a été créée en 1986 et compte aujourd’hui près de 9000 salariés avec un chiffre d’affaire de 1,25 milliards d’euros et 839 millions d’euros de fonds propres, une grande solidité financière donc.

Ses licences

Une des raisons pour lesquelles j’ai investi sur Ubisoft, c’est pour leur amour du travail bien fait. L’entreprise a toujours mis un point d’honneur a sortir des jeux terminés, peaufinés, innovant, attachant et pour tous publics. Croyez-moi, aujourd’hui c’est assez rare quant on voir que la durée de vie d’un jeu payé 70€ ne dépasse pas 6 à 10 heures et est empli de bugs.

Ubisoft propose donc un produit de qualité, condition sine qua non au développement pérenne d’une entreprise.

Elle dispose des licences suivantes :

Rayman, beyond good and evil, assassin’s creed, splinter cell, rainbow six, les lapins cretins… Toutes ces licences ont leur public et font généralement parti des meilleurs ventes mensuelles. Quand j’investi sur Ubisoft, j’investi donc dans ces licences en lesquelles je crois. Mais voilà, Ubisoft s’apprete à lancer une nouvelle franchise : watch dogs !

Watch Dogs : attendu comme le messie

Watch dogs est donc un GTA-like (tiens tiens…) avec un concept assez intéressant puisque le joueur pourra contrôler les périphériques électroniques de la ville avec son téléphone portable. De quoi ajouter du piment au gameplay. Le jeu était initialement prévu pour la fin d’année dernière mais a été reporté (ce qui a entrainé une violente chute du cours de bourse de l’entreprise, si j’avais eu mon PEA à l’époque je n’aurais pas réfléchi a deux fois et aurais investi sur Ubisoft sans me poser plus de questions). Cependant, il faut prendre un peu de recul et apprendre à lire entre les lignes :

Le report du jeu, un avantage double ! Premièrement, il ne s’est pas retrouvé en concurrence avec GTA, il arrive aujourd’hui dans un marché qui est en forte demande.

Pourquoi j’ai investi sur ubisoft

J’ai investi sur Ubisoft car c’est une société que je connais, en laquelle j’ai confiance et dont j’ai pu éprouver le savoir-faire. J’ai investi sur Ubisoft car l’entreprise s’apprête à lancer le bon produit, au bon moment, de la bonne manière.

Et vous, avez-vous choisi d’investir sur des entreprises sur des convictions personnelles récemment ?

 

AMF : J’ai actuellement 25 actions Ubisoft PRU 12,295€

4 Commentaires

    • Salut Squatte,

      pas de dividende chez Ubisoft, c’est pour ça que je parle de « dynamiser » une partie de mon PEA. C’est de la spéculation pure. Le but est en effet de revendre les actions après la publication des résultats des ventes du mois de mai (donc en juin) avec Watch Dogs qui devrait caracoler en tête selon mes pronostics.

  1. Alors là, je suis entièrement d’accord avec toi…
    Déjà, parce que j’adore les jeux vidéo (j’y joue encore très souvent, au grand désespoir de mon homme, d’ailleurs…) et après, parce que je soutient la politique du directeur de l’entreprise. Si les jeux ont été retardé, c’est justement qu’il veut offrir de la qualité et non pas les bazarder sur le marché avec tout plein de bug…
    Donc oui, c’est aussi une société en laquelle j’ai vraiment confiance.
    Au fait, il n’y a pas un autre jeu qui doit sortir d’ici peu ? (« the crew », je crois, c’est un jeux de voitures)

  2. Voilà, l’annonce des précommandes de watchdogs a été faite, l’action a pris 6% dans la matinée. J’ai réalisé au total sur cette opération une plus-value de 18%. J’ai soldé mes positions sur UBISOFT car même si certains brokers voient un potentiel de hausse jusqu’à 17€ ce ne sera pas avant un bon moment.

    Le but était simplement de prendre une belle plus-value à l’aide d’une analyse de marché. Maintenant retour à la stratégie de base des dividendes en renforçant une de mes lignes et en attendant de voir venir un prochain « bon coup ».

Laissez un commentaire