Accueil Bourse Je viens d’acheter du TOTAL dans mon PEA

Je viens d’acheter du TOTAL dans mon PEA

418
0
PARTAGER

En ce début d’année, il semble qu’il y ait une « mini crise » pétrolière en cours. Les actions des entreprises pétrolières comme TOTAL ou para-pétrolières comme TECHNIP ont fortement baissé sur la fin de l’année 2015. J’y vois là une opportunité de rentrer à nouveau sur les marchés financiers. En effet, à l’été 2015 lorsque le CAC40 était à son plus haut, j’ai décidé de prendre mes bénéfices et de vendre toutes mes actions.

Pourquoi ais-je soldé toutes mes actions au plus haut du CAC 40 l’été dernier ?

C’est simple, j’ai fait un rapide calcul, en 6 mois, la valeur de mon PEA avait augmenté de presque 20%. Son rendement total en dividende était de 5%. Ainsi, pour atteindre le montant des bénéfices engrangés par la montée des cours, il m’aurait fallu plusieurs années de versement de dividendes. Ma logique a donc été simple : prendre mes bénéfices et attendre que la bourse baisse afin d’investir à nouveau. Et devinez-quoi ? C’est aujourd’hui le cas…

Quelle est la situation aujourd’hui sur le CAC40 ?

Evidemment au 1er janvier 2016, la situation n’est pas la même qu’au 1er janvier 2015. L’année dernière à la même époque, le CAC40 était encore relativement bas (climat post crise économique) et en plein ascension. Aujourd’hui le CAC40 semble bloqué alors que les analystes sont tous positifs pour l’année à venir et le voient atteindre de nouveaux sommets pour la fin de l’année.

La seule porte d’entrée pour investir sur un PEA que je vois aujourd’hui c’est celle des actions pétrolières et para-pétrolières, en effet elles sont complètement décotée.

Il y a une semaine j’ai donc acheté pour 800€ d’actions TOTAL qui ont un peu baissées depuis et j’ai donc renforcé ce matin avec 400€ de plus. Si l’action continue de baisser je renforcerai encore mon nombre d’actions jusqu’à atteindre au maximum 25% de mon PEA.

Pourquoi investir sur TOTAL et non TECHNIP ?

J’ai investi l’année dernière sur TECHNIP et j’ai pris de jolis bénéfices. Le fait est qu’aujourd’hui la société semble dans une optique de fusions-acquisitions qui ne me rend frileux. De plus, le business du para-pétrolier est plus compliqué que celui des compagnie pétrolières, en effet, si de nouveaux gisements ne sont pas découverts alors le business s’arrête… A l’inverse, les compagnies pétrolières peuvent continuer d’exploiter leurs filons et augmenter leurs prix en fonction de la rareté du produit en attendant de trouver de nouveaux puits de pétrole.

Voilà vous savez tout !

Pour voir mon PEA en direct et connaître mes PRU

 

Laissez un commentaire