Accueil Bourse Le trading haute fréquence et l’AMF

Le trading haute fréquence et l’AMF

1227
2
PARTAGER

Certes en tant qu’investisseur particulier vous ne vous sentez probablement pas concernés par ce qu’on appelle le trading haute fréquence. Cependant, sachez que celui-ci est bien présent aujourd’hui et que l’AMF essaie de lutter contre cette pratique. Mais alors pourquoi aborder ce thème ? Tout simplement car même si vous ne pratiquez pas le trading à haute fréquence, vous êtes tout de même concerné car vous ne jouez pas avec les mêmes armes que les investisseurs institutionnels sur les marchés.

Qu’est-ce que le trading haute fréquence ?

C’est tout simplement la faculté qu’a un robot de trading de passer des milliers d’ordres en une seconde sur les marchés financiers. Ouvrant la porte alors à des manipulation de cours et permettant à chaque seconde de gagner des milliers d’euros.

Quelle est la position de l’AMF ?

L’AMF ou Autorité des Marchés Financiers n’est pas à l’aide avec le trading haute fréquence. En effet, il est de plus en plus difficile pour elle de différencier des actions de trading « classiques » les actions de trading visant à manipuler les cours. C’est pourquoi elle fait du lobbying afin de légiférer et encadrer cette pratique. Après avoir infligé de lourdes amendes (plus de 5 millions d’euros) à Euronext, des entreprises ou encore certains traders, la pratique tend à évoluer en fixant une fréquence maximale à laquelle les acteurs peuvent intervenir sur les marchés. Certaines entreprises vous proposent d’accéder à ces marchés – risqués – et d’ouvrir un compte sur le robot gratuitement. Gardez à l’esprit que ces investissements comportent un risque et que moi-même je ne m’y aventurerais pas.

2 Commentaires

  1. Salut,

    C’est clair que le trading haute fréquence est assez risqué pour des débutants en bourse car il est souvent utilisé des leviers importants ! Je trouve que la gestion passive de son portefeuille est vraiment génial !

    À bientôt