Accueil Gagner plus d'argent Devenir rentier doit-il être votre objectif ?

Devenir rentier doit-il être votre objectif ?

776
2
PARTAGER

Atteindre l’indépendance financière, c’est devenir rentier. Cependant devenir riche pour être riche n’a aucun sens. J’imagine que comme moi, vous envisagez de devenir rentier pour bénéficier d’une certaine liberté, pour atteindre des objectifs que vous vous êtes fixés. Ces objectifs peuvent revêtir différentes formes, mettre à l’abri ses enfants, avoir la maison de vos rêves, faire le tour du monde, simplement ne plus travailler…

La motivation : votre meilleur atout pour devenir rentier

Souvent, je me surprends à jouer avec mes tableurs excel, à triturer mes comptes dans tous les sens, à faire des projections d’investissement à très très long terme. A tel point, que je démotive en voyant le chemin qu’il me reste à parcourir. Puis une réflexion chemine dans mon esprit, je prends du recul, je me dis que le plus important ce n’est pas l’arrivée c’est le chemin. Je me dis qu’il ne sert à rien de vivre uniquement pour demain et qu’aujourd’hui compte plus que tout. Attention, je ne suis pas en train de dire « carpe diem », non, évidemment il faut prévoir l’avenir, mais il ne faut simplement pas oublier le présent.

Devenir rentier ne doit pas être une fin en soit, c’est le meilleur moyen de vous planter et de faire les mauvais choix. Devenir rentier doit être un moyen, un moyen qui va vous apporter ce dont vous avez besoin pour être épanoui. Face à tout ce chemin, vous allez rencontrer plusieurs obstacles :

  • La démotivation
  • Les erreurs de parcours
  • Le fait que vous ne définissiez pas de limite tangible à votre désir d’argent

Comment combattre la démotivation pour devenir rentier ?

La base de toute la démarche ce n’est pas votre montant de revenu, l’héritage que vous avez touché ou même la chance que vous avez dans votre vie. Sinon ce serait bâtir un colosse aux pieds d’argile. La base de votre envie de devenir rentier doit être la motivation, une motivation réfléchie, inébranlable, qui doit venir du plus profond de vous. C’est cette même motivation qui permet aux sportifs de se dépasser, aux scientifiques de nous impressionner chaque jour…

Si elle remplit ces critères, et que votre motivation est ancrée en vous, alors vous avez déjà fait la moitié de la route. Cependant, il se peut parfois qu’un voile opaque se dépose devant votre motivation. Faisant que peu à peu votre envie de devenir rentier s’estompe, s’éloigne et finalement disparaisse de votre champ de vision. Les causes peuvent être multiples, l’avis des personnes qui ne partagent pas votre vision du monde et veulent vous rallier à la leur (à la raison diront-ils), le manque de temps, votre quotidien qui occupe votre esprit, des soucis personnels qui peuvent parfois être graves. Ce qu’il faut vous dire, c’est que malgré toutes ces épreuves que la vie met devant vous, votre motivation ne disparaitra jamais, elle est juste cachée et c’est à vous de trouver le moyen de la ramener à la surface.

Ces moyens sont parfois simples : n’entrez pas dans des débats stériles avec des gens dont la vision étriquée ne changera jamais, si vous manquez de temps revoyez votre organisation, si votre quotidien occupe tout votre esprit alors changez de cadre de vie le week-end pour vous concentrer sur vos objectifs, enfin si vous avez un problème personnel, prenez le temps de le régler et d’être en phase avec vous-même.

Devenir rentier est un long chemin sur lequel nous nous sommes engagés, moi comme vous.

Pour devenir rentier il ne faut pas faire d’erreur de parcours

C’est tout à fait faux. Les erreurs font partie de la route, elles sont nécessaires à votre apprentissage. Dites-vous même que lorsque vous tombez au fond, le rebond dépasse parfois l’objectif que vous vous êtes fixé. Faire une erreur à une échelle permet de bien faire à l’échelle +1. Perdre 100€ dans un investissement hasardeux vous apprendra à ne pas en perdre 10 000. Vous devez apprendre de vos erreurs pour devenir rentier et atteindre l’indépendance financière, prenez ces leçons avec humilité et mettez-les au service de votre motivation.

Pourquoi devenir rentier n’est pas un objectif ?

Assimilez bien cela, devenir rentier ne doit absolument pas être votre objectif. Comme je l’ai expliqué dans l’introduction, c’est un moyen. Ainsi définissez vos objectifs à court/moyen/long-terme. Les objectifs à court-terme vous permettent d’entretenir votre motivation au quotidien, les objectifs à moyen terme vous permettent de faire un constat et de redresser la barre, les objectifs à long terme doivent être des objectifs de plaisir.

 Vouloir devenir rentier c’est savoir poser des limites

Les limites ce sont justement les objectifs que vous allez fixer. Ils doivent être qualifié/quantifiés et inscrits dans le temps. Par exemple : vous désirez une maison de vacances en bretagne d’ici 10 ans. Ou encore gagner un Smic mensuel d’ici 30 ans. Tous ces objectifs sont alors des récompenses, fruits de votre travail, de vos investissements et des multiples objectifs plus courts qui les composent.

Cette motivation, base de la pyramide, vous devez la lier avec votre savoir, votre culture. Cela vous permettra de faire les bons choix, les bons investissements pour devenir rentier.

 

2 Commentaires

  1. « …n’entrez pas dans des débats stériles avec des gens dont la vision étriquée ne changera jamais »
    Tout à fait d’accord. Non seulement cela nous fait perdre de l’énergie pour rien, mais en plus, personne ne convaincra l’autre. J’ai arrêté de dire que j’investi en bourse et seuls mes proches le savent (et me soutiennent), et c’est largement suffisant pour ne pas perdreses objectifs de vue !

    • Vous avez tout à fait raison, comme disait l’adage : pour vivre heureux, vivons caché.

      D’un autre côté, il ne faut pas s’empêcher d’échanger avec des gens qui partagent votre vision ou votre approche, cela vous permet de vous tenir informé d’opportunités qui pourraient survenir !

Laissez un commentaire