Accueil Courrier des lecteurs Précisions sur l’assurance-vie *courrier des lecteurs*

Précisions sur l’assurance-vie *courrier des lecteurs*

540
0
PARTAGER

J’ai récemment reçu cet e-mail d’une lectrice du blog me demandant des précisions sur ma vision de l’assurance-vie :

Bonjour,

Votre blog étant très clair pour la novice que je suis en matière de finance, je me permets de vous écrire pour vous poser quelques questions au sujet de l’assurance-vie.

Voici ma situation : je vais disposer d’un héritage dans peu de temps et j’ai décidé de le répartir en fonction de mes besoins et aussi de mes envies. Il y a une partie de cet héritage que j’aimerais investir dans une assurance-vie.

J’aimerais donc savoir :

- quels critères dois-je prendre en compte pour bien la choisir. J’ai lu dans un précédent article qu’il est préférable d’en choisir une en ligne pour limiter les frais de gestion et éviter de m’adresser à ma banque ou aux grands organismes assureurs.

- y a-t-il un montant de départ minimum ?

- devient-on obligatoirement imposable dans la mesure où l’on dispose de ce type de contrat?

Je vous remercie par avance pour vos éventuelles réponses.

Cordialement,

Mayliss

Bonjour Mayliss,

Ravi de pouvoir vous éclairer un peu dans ce moment difficile.

Concernant vos questions sur l’assurance-vie

Je vous conseille effectivement de choisir une assurance-vie en ligne. Et ce, pour plusieurs raisons :

- Les assurances-vie classiques (banques ou compagnies d’assurance) prélèvent énormément de frais : les droits d’entrée (c’est à dire que si vous déposez 1000€ sur votre assurance-vie, votre banque va en prendre une partie) mais aussi les frais de gestion (chaque année la banque prend un pourcentage sur les performances de votre contrat).

- En sus, les performances affichées par les anciens acteurs du marché ne sont pas exceptionnelles.

Ce que je vous conseille est donc de choisir une assurance-vie en ligne, les contrats offrent de belles performances. Attention cependant à choisir un acteur qui a les reins solides (je conseille toujours boursorama car ils sont parmis les moins chers, offrent de bonnes performances et en plus ils font partie de la société générale. Cependant d’autres sociétés font tout aussi bien leur travail. Gardez simplement à l’esprit que vous ne devez en AUCUN CAS payer des droits d’entrée (c’est une absurdité !), pour les frais de gestion c’est à vous de voir si la performance offerte mérite rémunération ou non.

Généralement aucun capital de départ minimum n’est nécessaire, cependant en fonction des sociétés on peut vous en imposer un (500€, 1000€… il n’y a pas vraiment de règle).

La souscription à un contrat d’assurance-vie ne vous rend pas imposable pour autant. Vous serez imposée au moment de la succession et l’argent que vous mettrez dans votre contrat d’assurance-vie ne sera pas imposable. L’imposition intervient au moment où vous décidez de casser votre contrat d’assurance pour récupérer l’argent. Et vous ne serez imposée QUE sur les bénéfices de votre contrat (les intérêts) et en aucun cas sur votre capital de départ ni vos versements. Cette imposition sur les bénéfices est décroissante (moins imposés après 5 ans et imposition quasi nulle après 8 ans).

Ce à quoi vous devez réfléchir concernant votre contrat d’assurance-vie à venir

Vous devez commencer à réfléchir à l’arbitrage. Si vous avez lu ma suite d’article sur l’assurance-vie, vous savez dors et déjà que votre contrat pourra être divisé en deux. Une partie de votre capital sera garanti avec une performance faible et une autre pourra être investie sur les marchés financiers pour dynamiser votre contrat mais avec un risque de perdre une partie de ce capital.

Ce que je conseille toujours : plus on est jeune, plus son contrat d’assurance-vie doit être dynamique (et donc tourné vers les marchés financiers). Cependant, le CAC40 est relativement haut (4300 en ce moment) mais surtout très volatile, il n’est donc pas forcément judicieux d’investir énormément en bourse aujourd’hui. Une dernière chose, n’investissez jamais dans un produit que vous ne connaissez pas. Si vous n’avez pas tout compris, je vous invite à prendre contact avec des conseillers (gratuits) pour les contrats auxquels vous envisagez de souscrire et de leur poser toutes les questions que vous avez en tête ! Rien ne presse vous pouvez vous laissez quelques semaines voir un bon mois avant de prendre une décision.

Demandez de l’information pour votre assurance-vie auprès de certains professionnels comme par exemple la MIF

J’espère vous avoir éclairé.

Cordialement,

Maxime

Laissez un commentaire