Accueil Immobilier Présentation de l’investissement immobilier

Présentation de l’investissement immobilier

662
2
PARTAGER

Je remercie Tom Squatte du blog Optimiser mes Finances pour la rédaction de cet article invité. Son blog fait la part belle à ses premiers investissements immobiliers et il y décrit ses ressentis et tout ce qu’il a pu apprendre « sur le tas ». Ainsi il présente dans cet article l’investissement immobilier de manière générale et pourra vous donner, qui sait, l’envie de (vous) y investir !

Les supports d’investissement sont aussi variés que nombreux : bourse, immobilier, assurance-vie, livrets réglementaire, … Parmi ces derniers, l’immobilier tient une place particulière dans le cœur des français. Mais quelles sont les raisons de cet attrait?

L’immobilier, un investissement pas comme les autres

Premier point à mettre en avant, l’immobilier est un investissement palpable. Il correspond à une réalité physique. Ce caractère concret de l’investissement dans la pierre est clairement un élément qui plaide en faveur de ce type d’investissement, par opposition notamment à la bourse qui a quelque chose de « virtuel » dans l’esprit de la majorité des gens.

Second point intéressant pour l’immobilier, la possibilité d’investir en partant de rien ou presque. En empruntant le montant nécessaire à son investissement locatif, on profite de l’effet levier. Cela permet de se lancer sans avoir nécessairement un apport conséquent, voir sans apport tout court! Et oui, après une bonne négociation, il est encore possible d’emprunter auprès d’un organisme bancaire à 110%, à savoir le montant du bien complété des frais de notaire.

Du parking à l’immeuble de rapport

La diversité des types de biens dans lesquels investir est importante, et chacun devrait pouvoir trouver chaussure à son pied. Si l’investissement locatif dans un appartement, quelle que soit sa taille, est sans doute le plus répandu et le plus classique, d’autres biens présentent des avantages non négligeables. A condition de bien préparer son projet, les parkings permettent par exemple de se lancer dans l’immobilier au prix d’un ticket d’entrée relativement faible.

A l’autre extrémité de la chaîne, l’immeuble de rapport présente également des avantages loin d’être anodins. Investir dans ce type de bien permet régulièrement de trouver des rendements plus élevés que la moyenne, notamment grâce à l’achat de m2 à un prix souvent plus faible que pour un appartement. Quelle que soit leur nature, les biens qui s’autofinancent existent, il suffit de passer un peu de temps à les trouver. Pensez-y avant de vous lancer dans l’investissement locatif.

Enfin, pour les plus prudents, chez qui immobilier rime en partie avec contrainte, les SCPI peuvent présenter une solution à étudier. Au prix là encore d’un prix d’entrée peu élevé, toute la gestion du bien sera déléguée à un organisme et vous n’aurez plus qu’à attendre pour recevoir régulièrement l’équivalent d’un loyer.

2 Commentaires

  1. Bonjour

    Merci pour cet article très intéressant. Pour moi, personnellement, ayant peu de liquidités, je préfère miser sur des parts de valeurs, c’est à dire les SCPI. La gestion est pilotée et il ya un attrait fiscal non négligeable même pour de petits investissements.

    Ludovic

    • Salut Ludovic,

      Peux-tu nous en dire plus sur tes investissements en SCPI ? Quel « courtier » utilises-tu par exemple ? De quel attrait fiscal parles-tu exactement ?

      Maxime

Laissez un commentaire