Accueil Bourse Banque privée, qu’est-ce que c’est et pourquoi vous devriez vous y intéresser...

Banque privée, qu’est-ce que c’est et pourquoi vous devriez vous y intéresser ?

430
1
PARTAGER

Comme beaucoup de personnes, mon travail, ma famille et mes loisirs me prennent énormément de temps. Bien que j’aime gérer mes investissements moi-même, je me rends compte peu à peu que je n’ai plus de temps à consacrer à ces derniers et que par conséquent ils sont beaucoup moins dynamiques que lorsque je pouvais m’en occuper. Par exemple, j’ai vendu toutes mes actions lorsque le CAC était à plus de 5000 points en début d’année et faute d’avoir du temps pour étudier de nouveaux points d’entrée, mon argent dort sur le compte de dépôt de mon PEA…
J’ai donc cherché des solutions plus adaptées que ma banque de détail pour dynamiser mes investissements et s’en occuper à ma place et c’est là que j’ai découvert la banque privée. La banque privée, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement une entreprise qui va piloter vos fonds à votre place.

Banque privée ? Mais de quels investissements parle-ton ?

Que les choses soient claires, on parle d’investissement financier. Pourquoi ? Tout simplement car je ne confierai pas mon argent à quelqu’un pour qu’il achète un bien immobilier à ma place. Un agent immobilier vous proposera UNIQUEMENT les biens qu’il a en stock. Que l’investissement soit rentable ou non pour vous ? Il s’en fiche… L’important pour lui est d’écouler son stock.
Quelle différence alors avec quelqu’un qui va piloter votre portefeuille financier à votre place ? C’est très simple, la banque privée est commissionnée à la performance… Plus votre portefeuille performe, plus la banque gagne d’argent, c’est aussi simple que ça ! Vous gagnez, ils gagnent. Autant vous dire qu’ils ont tout intérêt à faire fructifier votre capital !

Donc concrètement qu’est-ce que la banque privée et à qui s’adresse-t-elle ?

Le terme banque privée est un terme générique et qui, il faut l’avouer, fait un peu peur au premier abord. Lorsqu’on pense banque privée, on pense tout de suite grande fortune, réservée à une élite, etc. Et c’est potentiellement vrai avec les anciennes banques privées. Cependant aujourd’hui, certains établissements financiers privés tentent de dépoussiérer le métier de banquier en y injectant une bonne dose de nouvelles technologies, de flexibilité, d’adaptabilité au profil de tout un chacun. De fait, ce milieu est en train de s’ouvrir et il n’est plus nécessaire de disposer de millions d’euros pour être client. Attention cependant car certaines banques ou établissement financiers privées demandent un capital plancher pour une ouverture de compte, c’est à vous de vous renseigner en fonction du montant de votre capital initial.
La banque privée s’adresse tout d’abord aux personnes qui n’ont ni le temps ni l’envie de gérer eux-mêmes leur capital financier mais qui souhaitent tout de même sortir des sentiers battus (produits bancaires classiques). Le profil de l’investisseur en banque privée est très différent d’un client à l’autre, que vous soyez cadre, entrepreneur, artisan, employé, indépendant, peu importe. Votre banque privée saura et doit s’adapter à vos besoins et à vos ambitions.

Comment devient-on client d’une banque privée

Contrairement aux banques de détail, les banques privées ont rarement pignon sur rue au sein de votre quartier ou de votre village, c’est donc à vous de faire la démarche et de prendre contact avec elles. Libre à vous de choisir parmi les nombreuses banques qui existent.

J’ai pour ma part trouvé mon bonheur auprès de Lloyds and Fischer. Je vous détaillerai dans un autre article les raisons qui ont motivé mon choix mais j’ai entendu parler de cette société par un ami et après avoir pris contact avec eux je n’ai clairement rien à redire. Nous avons passé en revu l’état de mon patrimoine, mes objectifs d’épargne et de rendement. Le fait qu’un conseiller s’intéresse à votre situation plus qu’à votre argent est généralement bon signe, puisque votre portefeuille sera pondéré en fonction des risques que vous souhaitez ET pouvez prendre. On ne prend pas les mêmes risques à 30 ans qu’à 60 ! L’autre avantage de Lloyds & Fischer est qu’à tout moment j’ai accès à mon portefeuille financier en temps réel et je peux même passer les ordres moi-même ; à l’inverse de mon PEA l’argent reste liquide et je peux retirer mes billes à tout moment (J’aime garder le contrôle !). Bien que l’objectif initial soit de faire gérer mon capital, cela me rassure de savoir exactement où va mon argent. Enfin, même si le métier de Lloyds and Fischer peut être assimilé sous certains aspects à de la banque privée, ils n’en restent pas moins des établissements financiers qui sont au fait des techniques professionnelles d’investissement et qui ont l’habitude de travailler sur les marchés financiers. D’autres raisons m’ont poussé à faire ce choix. Mais encore une fois, je détaillerai tout cela dans un prochain article. Vous pouvez vous renseigner sur Lloyds en Fischer en cliquant sur le lien.

La banque privée en résumé…

Si au travers de cet article et de ma propre expérience vous vous reconnaissez, je vous encourage vivement à prendre contact avec une banque privée ou au moins à vous renseigner sur ces dernières ! Si vous voulez plus d’information sur la mienne, Lloyds and Fischer, n’hésitez pas à suivre ce lien, ils sont à l’écoute !

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour et merci pour cet article. Effectivement il est difficile de gérer soi-même son patrimoine financier lorsque l’on a un travail et des biens immobiliers dont on doit s’occuper. Je n’avais pas pensé à confier mon argent à quelqu’un car je manque souvent de confiance en les différents acteurs de ce milieu. Je vais regarder de plus près l’entreprise dont vous parlez.

Laissez un commentaire