Accueil Entrepreneuriat Apprendre à séduire les investisseurs pour votre entreprise

Apprendre à séduire les investisseurs pour votre entreprise

399
0
PARTAGER

Si vous vous lancez dans la création d’entreprise, vous aurez probablement besoin de financements. Si ceux-ci peuvent-être obtenus via des prêts d’honneur, des subventions, des prêts de votre famille ou de votre banque, les levées de fonds auprès des investisseurs ne doivent pas être négligées. Ainsi, séduire les investisseurs sera un projet sur lequel vous devrez énormément travailler. Sans financement, pas d’entreprise, par conséquent il est nécessaire d’apprendre à séduire les investisseurs et à présenter votre projet de création d’entreprise sous son meilleur jour. On ne va pas se mentir, séduire les investisseurs cela s’appelle aussi pratiquer la levée de fonds, celle-ci vous permettra d’atteindre plus rapidement vos buts afin de devenir millionnaire un jour !

Séduire les investisseurs : Les grandes lignes du storyboard

Avant de vous donner les différentes étapes pour mener à bien votre entretien avec des Business Angels et par conséquent obtenir un financement pour votre création d’entreprise. Je vais vous donner quelques conseils en vrac :

Conseils de base pour séduire les investisseurs :

  • Mots-clefs résumant le projet : Clair / Affirmé / Heureux
  • Bannir le mot “forcément” “ceci va forcément entrainer cela…” C’est faux ! En création d’entreprise on détermine à qui et comment vendre la peau de l’ours avant même d’ENVISAGER de le tuer. Séduire un investisseur si votre projet est bon, c’est simple, il suffit d’être honnête.
  • Avoir des documents papier (dossier financier)
  • Power point avec 4-5 slides, pas plus !
  • Pitch vidéo : Doit avoir un objectif précis (lever des fonds, trouver des clients, trouver des fournisseurs, donner confiance… Votre vidéo ne doit pas faire double emploi avec ce que vous dites, ne doit pas parler de tout à la fois et surtout pas de pub, en création d’entreprise on ne cherche pas à se faire connaitre mais à protéger son concept !)

La notion de ZI / ZIR intérêt majeur pour séduire les investisseurs

L’acronyme ZI signifie Zone d’Intérêt, on y ajoute le « R » qui signifie réelle. Ainsi il faut différencier :

  • La ZI correspond au besoin
  • La ZIR correspond à la motivation

En clair lorsque vous rencontrez des investisseurs, ces derniers ont des besoins (investir pour avoir un retour sur investissement meilleur que les autres produits des marchés financiers…). Leur ZIR c’est “qu’est-ce qui est susceptible de les convaincre à investir sur notre projet plutôt que sur un autre ?”. Ainsi, votre présentation doit agir sur la ZIR et non la ZI. Le vocabulaire employé sera alors composé de mots tels que “avantages”, “bénéfices”, “preuves”…

Votre présentation ne doit pas être “voilà pourquoi j’ai besoin de vous” mais au contraire “voilà pourquoi nous devons être partenaires”. Ainsi séduire les investisseurs c’est savoir vendre son produit mais aussi savoir acheter les financements, l’idéal est alors d’inverser les rôles, c’est au business Angel de vouloir acheter votre produit.

Savoir présenter son concept pour séduire les investisseurs

Présenter l’entreprise, ses objectifs stratégiques et son plan d’actions stratégique. Pour ce faire vous pouvez utiliser un outil : le CANVAS pour présenter votre Business Model. Il faudra alors présenter les 9 éléments. Derrière les éléments descriptifs de celui-ci il va vous falloir argumenter pour apporter des preuves. Prendre l’avantage c’est arriver à prouver que vos facteurs clefs de succès répondent à une demande et que vous êtes capable de maitriser ces facteurs clefs de succès via votre modèle économique. C’est l’une des clefs pour séduire les investisseurs.

Il faut garder à l’esprit que tous les entrepreneurs ne visualisent pas leur projet à la même étape. Il s’agira alors de savoir si vendez un projet ou une idée émergente susceptible de devenir un projet… Or une idée, cela ne se vend pas. Je vous conseille par conséquent d’abandonner le mot “projet” dans votre esprit. Pour séduire les investisseurs, vous devez ancrer votre entreprise dans la réalité.

Mettre en valeur la solidité de votre projet

Il s’agira de présenter le carré financier. Attention, pour séduire les investisseurs il vous faut être clair. Ainsi, on ne cherche pas à montrer le carré financier tel quel (ils pourront le retrouver dans le dossier financier que vous leur aurez fait parvenir). Non il faut montrer des choses précises :

  1. Montrer que votre BFR est comblé par votre trésorerie. Que l’entreprise a les reins solides et qu’elle est capable de tenir au moins 1 an.
  2. Pour ce faire il ne faut ni présenter le tableau de financement ni un graphique de trésorerie. Ne montrez pas une usine à gaz n’oubliez pas de rester CLAIR. Ainsi une illustration sera beaucoup plus parlante
  3. Montrer dans votre power point un graphique (en courbe de préférence) faisant apparaître le BFR, le point mort et le résultat. Tous ces indicateurs ensemble vous aideront à faire disparaitre les tableaux. Les tableaux seront intégrés à votre dossier financier. Faites bien attention à l’échelle, le graphique doit être lisible, le plus clair possible pour séduire les investisseurs.

Séduire les investisseurs : les questions à vous poser

Dites-moi en quoi votre projet est viable.
Identification besoin > Demande forte et peu d’offres > Peu de charges fixes > retour rapide sur investissement

Cette question piège vise à vous déstabiliser, à voir si vous comprenez les tenant et aboutissant de votre démarche, si vous maîtrisez le sujet dans sa globalité. Adoptez une réponse structurée, expliquez que vous avez identifié un besoin et que peu d’offre y répond. Expliquez aussi que votre business model adopte peu de charges fixes et que par conséquent vous visez un retour sur investissement important et rapide. Gardez à l’esprit que ce que cherche l’investisseur, c’est le retour sur investissement.

Les différentes étapes pour séduire les investisseurs

Etape 1 : Visualisation direct du nom/logo/identité visuelle. C’est la première chose qui marque les esprits. Votre identité doit être forte et reconnaissable parmi les autres.

Etape 2 : Accroche, le but de cet étape est de retenir leur attention. Il s’agira de mettre en avant votre concept sans en dire trop. En soit, pour séduire les investisseurs, il faut leur mettre l’eau à la bouche. Vous pouvez tout à fait les interpeler en leur posant une question.
Vous pouvez aussi la jouer pragmatique : “On a besoin de lever xx€, les investir de xx manière pour qu’à 10 ans on soit leader sur ce marché et ce secteur géographique”. On cherche ici l’efficacité, l’effet BANG !

Etape 3 : Présentation de chacun (nom, prénom, fonction, un expérience pro marquante). 3 personnes présentes : DG, financier, commercial, le reste est superflu.

Etape 4 : Présentation de la structure juridique (l’investisseur en tant qu’actionnaire il a besoin de savoir tout de suite où il pourra se positionner)

Etape 5 : Présenter son avantage concurrentiel

Etape 6 : CA, croissance, résultat, Retour sur Investissement (ROI), risque. Ne minimisez pas les choses. Un business Angel est conscient qu’il a 90% de chance de perdre son argent dans votre entreprise. Si vous lui mentez, il le saura et vous ne gagnerez jamais sa confiance (même si vous avez le meilleur concept du monde).

Etape 7 : Développer sa stratégie, ses moyens de communication

Etape 8 : Ecouter les questions et rebondir sur chacune d’elle pour mettre en valeur des choses dont vous n’avez pas parlé dans votre présentation (l’environnement, la faiblesse des concurrents, etc…)

 

En somme, pour séduire les investisseurs il faut être efficace. Aller à l’essentiel, si le projet les intéresse vous aurez tout le temps de tartiner à propos des avantages à investir dans votre entreprise !

Laissez un commentaire